Holy Owly
Holy Owly
fleche langue

Pourquoi les français sont-ils nuls en langue ?

02/12/2019
Pourquoi les français sont-ils nuls en langue ?

Les Français et les langues étrangères : une relation pas toujours harmonieuse Bonne nouvelle, les Français sont reconnus pour avoir l'accent le plus séduisant du monde. La moins bonne nouvelle, c'est qu'ils sont aussi réputés pour leurs difficultés face à l'apprentissage des langues étrangères. Quelles sont les raisons pouvant expliquer ce phénomène ? C'est à cette question que la présente rubrique tente de répondre.

Les Français et les langues étrangères : une relation pas toujours harmonieuse Bonne nouvelle, les Français sont reconnus pour avoir l'accent le plus séduisant du monde. La moins bonne nouvelle, c'est qu'ils sont aussi réputés pour leurs difficultés face à l'apprentissage des langues étrangères. Quelles sont les raisons pouvant expliquer ce phénomène ? C'est à cette question que la présente rubrique tente de répondre.

Le Français, nul en anglais, nul en langues ? Mais qu'est-ce qui ne va pas ?

Les Français subissent chaque fois un choc lorsque les résultats des classements internationaux évaluant les habiletés linguistiques sont rendus publics : on leur confirme qu'ils sont mauvais en anglais, voire mauvais en langues en général. Et en plus de figurer souvent bonne dernière dans les classements internationaux, la France fait partie des rares pays à réaliser très peu de progrès en anglais. Malgré le fait que les jeunes générations maîtrisent mieux les langues que les générations précédentes, force est de constater que les Français ont du mal à maîtriser la langue de Shakespeare et toute autre langue étrangère. Mais qu'est-ce qui peut bien faire obstacle à la réussite des Français dans ce domaine ? Voici dix raisons possibles.

Manque de motivation

Les langues officielles de certains pays, comme la Norvège, la Suède et le Danemark, ne sont, la plupart du temps, pas utilisées à l'extérieur de leurs frontières politiques. Ce faisant, les habitants de ces pays sont habituellement plus motivés à apprendre des langues étrangères. En France, en revanche, comme le français est une langue à vocation internationale, la pression exercée sur les Français pour apprendre une autre langue que la leur ainsi que leur niveau de motivation sont bien moins forts.

Protectionnisme envers la francophonie

Une autre raison pouvant expliquer que le Français est nul en anglais ou nul en langues étrangères pourrait tenir à son protectionnisme vis-à-vis la langue française. Il ressent souvent un certain orgueil à vouloir protéger sa langue d'origine. Et s'ajoute à cette tendance l'entêtement des élites à ne parler qu'en français.

Le doublage quasi systématique des films et des programmes télévisuels étrangers constitue un autre frein à la maîtrise des langues étrangères à l'oral. Dans certains pays, la familiarisation aux langues étrangères s'effectue via les films et les séries de plus en plus diffusés sans doublage, ce qui facilite l'immersion et l'apprentissage des spectateurs.

Aversion face aux erreurs et aux fautes

La peur de faire des erreurs – communément appelée lathophobie – très ancrée dans la culture française, fait aussi partie des obstacles qui freinent l'apprentissage des langues étrangères des Français. Ils préfèrent se taire plutôt que de commettre des erreurs à l'oral. Mais comment peuvent-ils dans ce cas espérer faire des progrès ?

Sauvegarde du statut de la langue française

La langue française est prestigieuse. Elle fait partie des langues les plus parlées au monde, elle est parlée sur les cinq continents, elle fait partie des langues officielles de l'ONU, de l'Unesco et d'une trentaine d'états. Lorsqu'on maîtrise une langue aussi fascinante, partir à la découverte d'une autre langue, même entourée d'autant de prestige, peut paraître inconcevable aux yeux des Français.

Sauvegarde de la tradition littéraire

Cette attraction entourant la langue française, combinée au fait que cette langue a souvent servi de référence dans l'Histoire, contribuent à rendre réfractaires les Français face à l'apprentissage de langues étrangères. Les Britanniques et les Espagnols rencontrent une problématique semblable, étant donné que l'anglais et l'espagnol sont aussi des langues de renom.

Apprentissage de l'anglais sous haute pression

En France, une pression est souvent exercée sur les enfants par des parents qui surestiment l'importance de la connaissance de l'anglais. Cette pression qui tourne parfois à l'obsession contribue à anéantir le plaisir d'apprendre. D'autant plus que même si la connaissance de l'anglais est indispensable pour accéder au marché du travail et à l'information dans une perspective mondiale, elle n'est plus suffisante. La connaissance d'une autre langue vivante est aujourd'hui devenue essentielle.

Nombre insuffisant d'heures d'enseignement de l'anglais à l'école

Les faibles résultats de la France en matière de compétences linguistiques s'expliquent également par le nombre insuffisant d'heures consacrées par le système éducatif à l'enseignement de l'anglais et des langues étrangères et ce, du niveau primaire jusqu'à l'enseignement supérieur.

Enseignement axé sur la théorie

Bien que les écoliers, les collégiens et les lycéens français éprouvent des difficultés dans l'apprentissage de l'anglais et des langues étrangères, il faut préciser que c'est surtout à l'oral qu'ils obtiennent de médiocres résultats. Ils tirent en effet assez bien leur épingle du jeu en ce qui a trait à la compréhension de l'écrit. La place accordée à l'oral devrait pas conséquent être plus importante. Car si l'oreille n'est pas habituée à entendre des sons dans une langue étrangère, il est tout à fait impossible d'apprendre à s'exprimer dans cette langue.

Méthodes d'enseignement ennuyeuses

Pour les jeunes (et les adultes aussi), apprendre en jouant est bien plus agréable que de se faire envahir par une armée de notions théoriques qui, en bout de ligne, donnent rarement de bons résultats. En France, à l'instar de beaucoup d'autres pays, l'approche privilégiée pour l'enseignement des langues est très académique, pensée comme toutes les autres matières. Les petits Français n'auraient-ils pas intérêt à se familiariser avec la langue anglaise de façon plus ludique, plus vivante ?

Préparation plutôt pauvre des enseignants

Beaucoup de chemin reste à faire également concernant le niveau de formation des enseignants en langues étrangères. Un faible pourcentage des professeurs proviennent de filières de langues étrangères. Trop souvent, les enseignants sont chargés de donner des cours en langue vivante étrangère sans être préalablement préparés, tant en formation initiale qu'en formation continue. De plus, bon nombre d'experts s'entendent pour remettre en application l'épreuve de langues, qui était administrée jusqu'en 2007 lors du concours d'entrée de professeurs des écoles.

Si le monolinguisme pose des problèmes aux individus, il constitue également un frein au développement et à la compétitivité des entreprises qui ont du mal à trouver des profils multilingues sur le marché. Mais tout espoir n'est pas perdu. De nombreuses pistes de solution prometteuses sont actuellement explorées – et certaines d'entre elles en voie d'être appliquées – afin d'améliorer le niveau en langues des Français.

Retour
Nos cookies 🍪 ne donneront pas de caries à vos enfants mais ils nous permettent de vous proposer de la publicité adaptée et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. PersonnaliserEn savoir plus🍪 Utilisation des cookie pour la publicité et les statistiques de visite. PersonnaliserEn savoir plusAccepter
signal cellular connected no internet 4 bar 24px